dimanche 20 septembre 2009

TOP 14 - Quand Toulon joue

ça fait déjà un bon moment que cette question me turlupine mais j'osais pas. puis non, j'en peux plus donc je vais pousser mon petit coup de gueule... quand Toulon joue, on a l'impression de voir un mini tri-nation, avec tous ces mercenaires. on peut dire la même chose de Brive ou du Racing d'ailleurs. je sais pas vous, mais moi, quand je regarde le TOP 14, c'est pas pour voir du Super 14 ou la Premiership.

alors faisons un petit test... et si les équipes du TOP 14 ne pouvaient utiliser que 3 étrangers par équipe maximum sans que cela ne pénalise leurs performances?
- Stade Toulousain : on garde Human, Albacete et Kelleher. adieu les autres, on a vraiment pas besoin de vous.
- USAP : ils avaient déjà pas besoin de Montgomery et encore moins de Carter, parce qu'ils ont gagné le bouclier sans eux. donc on garde Alvarez Kairelis, Tincu et Tonita, les autres goodbye baby.
- Stade Français : on garde Oelschig, Haskell et Leguizamon. les autres à la maison, par contre faudrait recruter des piliers qui tiennent la route.
- Clermont : pour sûr on garde Ledesma et Brock James, puis c'est entre Nalaga et Russell. Parra, c'est bien parce qu'il est français, sinon, il aurait pu virer également.
- Biarritz : Lund, Hall et peut-être Ngwenya, parce qu'il a fait des progrés en défense.
- Bayonne : gardons Linde, Gower et Blake.
- Montauban : les 2 piliers Adams et Balan puis Delasau. mais faudrait recruter des piliers.
- Bourgoin : Jooste, Coetze et VanZyl. mais Bourgoin est une des équipes les plus françaises.
- Albi : comme Bourgoin, c'est une équipe qui fonctionne bien qu'en difficulté pour son retour dans l'élite. on pourrait virer tous les étrangers, ça changerait pas grand'chose.

les équipes où ça se complique un peu:
- Montpellier : 2 piliers et 1 3eme ligne ... de toute façon, c'est pas folichon.
- Castres : McIntyre, Capo Ortega et Coetzee. mais faudrait aussi garder Lensing et Tekori. là ça fait 5.

les équipes où ça se complique beaucoup parce qu'il n'y a pas assez de français, tout simplement, pour faire une équipe compétitive. ici, faisons l'inverse et gardons les français :
- Brive : Palisson, Estebanez, Péjoine et Pic pour le même poste, Azoulai, Forgues, Mela, Bonrepaux et Idieder ... mais ça fait pas une équipe ça.
- Racing Métro : Fortassin, Saubade, Chavancy, le jeune Wisniewski, Fillol, Culine, Vaquin mais c'est pas trop ça, Chabal et Nallet, Noirot, puis les 3 piliers mais là aussi, c'est pas trop ça. pour le compte, c'est un peu mieux que Brive, mais ça fait pas une équipe digne de ce nom.
- Toulon : le summum ... déjà faut trouver les français, puis les français qui tiennent la route, donc Mignoni, Emmanuelli, Bruno, Sourice, Fauqué, Marienval. puis après ben ... good luck.

dois-je en rajouter? je ne pense pas.

5 commentaires:

  1. Ben oui, c'est vrai, mais ce n'est pas réservé au top 14 : dans l'équipe première de mon club de Fédérale 1, si tu gardes que les joueurs formés au club, il faut faire les matches sur la Playstation... Pourtant il y a 250 mômes à l'EDR, deux équipes cadets, deux équipes junior, les espoirs, la réserve, tout le toutim... Mais la compétition ou plutôt le désir d'être compétitif interdit le fonctionnement type "rugby de village". Et je parle de Fédérale...

    RépondreSupprimer
  2. Peut-être n'as-tu pas prêté une attention suffisante aux paroles du pilou-pilou, émanant d'une telle hauteur spirituelle comment ne confineraient-elles pas à l'universel, à l'instar des droits de l'homme?
    ;-)

    RépondreSupprimer
  3. merci de vos commentaires. c'est bien d'avoir des joueurs étrangers mais faut pas abuser. prennons l'exemple sur les autres pays ... y a pas des masses de joueurs français dans les pays des tri-nations. Pour la fédérale 1, oui, tu as raison, c'est la porte de la Pro D2 donc naturellement, éh?

    et pour toulon, c'est bien c*n ce qu'il se passe, car c'est un grand club, un club qui a des racines et qui malheureusement n'utilise pas assez ses jeunes.

    RépondreSupprimer
  4. Y a des jeunes à Toulon ?? arrrf blague...

    RépondreSupprimer
  5. y en avait mais ils sont partis, comme maestri.

    RépondreSupprimer