dimanche 8 janvier 2012

Amen'donné, j'ai vu 'Le fils à Jo'

A ma grande surprise, j'ai bien aimé 'Le fils à Jo', le film de Philippe Guillard. C'est un film très simple, très sympa, qui présente bien la vie dans les petits villages de chez nous, et surtout les villages où le rugby est roi.
Il y a une bande de potes qui jouaient au rugby quand ils étaient jeunes, le seul sport du village, et qui, ensuite, ont fait leur vies plus ou moins bien, ici ou là. L'histoire, je vais pas la raconter, vous avez qu'à voir le film.
Mais ce qui m'a plu c'est que c'est un film vrai, pas un film de parisien. En règle générale, les films français, à part les comédies, j'en regarde pas des masses, parce qu'ils me gonflent avec leurs histoires de bobos... trop chiant. Et les films 'régionaux', y en a pas beaucoup. Et les films sur le rugby, encore moins.
Donc oui, un film vrai parce que c'est une petite histoire à la con, celle d'un mec qui vit encore dans le passé, qui a été une 'star' dans son village, et qui n'est jamais arrivé à vivre dans le présent et donc encore moins capable de se projeter dans le future, et des mecs comme ça, il y en a dans tous nos villages du sud... Un film vrai parce qu'il a été filmé chez nous, pas loin de Gaillac : la route nationale bordée de platanes, les bourrins qui ont trop bu à la fête du village et qui finissent la soirée en bastonade géante, les anciens joueurs qui se font gauler par les flics avec 3 gr dans le sang mais qu'on laisse passer (oui, je sais, c'est pas un bon message à faire passer mais en un sens, ça se passe souvent comme ça), et puis le sport, les potes, la passion, le jeu..... ben comme dans n'importe quel village du sud.
alors, amen'donné, j'ai vu 'Le Fils à Jo', et j'ai bien aimé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire